Chez un éditeur « à compte d’éditeur »

OUI…MAIS !

Chez WebLim

Trop de fautes dans les premières pages ? Un style maladroit ? Un récit qui n’accroche pas le lecteur ? Soyez sûr que l’éditeur rejettera rapidement ce manuscrit et ne s’embarrassera pas de la lecture complète d’un tel roman.

Chez nous aussi … ou presque ; nous prendrons le temps de faire lire votre manuscrit par l’ensemble de notre Comité de lecture avant de prendre une décision.

Si vous avez la chance exceptionnelle d’être accepté par un éditeur, il vous faudra attendre des mois pour voir enfin votre livre.

Moins de deux mois (dont une grande part consacrée à la lecture de votre tapuscrit).

Plus des deux tiers des auteurs (69%) perçoivent pour l'édition imprimée moins de 10% de droits d'auteur sur le prix public de vente des livres (chiffres 2015 source SCAM)

Vous conservez la totalité du montant de vos ventes pour une marge de l’ordre de 70% !

Vous garderez la totalité de vos droits de propriété sur votre œuvre.

WebLim ne prend aucunes royalties.

45% des auteurs ne reçoivent jamais ou seulement de certains de leurs éditeurs la reddition des comptes. Le versement des droits d’auteur est souvent la raison des litiges entre les auteurs et leur(s) éditeur(s) (chiffres 2015 source SCAM)

Quel que soit le canal de distribution, vous encaissez vous-même directement le montant de vos ventes.

Pour la majorité des auteurs (65%), les contrats proposés par les éditeurs pour l’édition numérique sont le plus souvent insuffisamment clairs et explicites et les taux de rémunération proposés insuffisants : 6 à 12% (chiffres 2015 source SCAM)

Vous définissez vous-même le prix de vente de vos livres numériques.

Vous cédez tous vos droits de reproduction et d’exploitation de son œuvre.

Vous restez le propriétaire de tous vos droits.

Vous n’aurez rien à financer.

Vous investissez une faible somme, vite rentabilisée, prix de votre liberté, de votre autonomie.

Chez d’autres éditeurs « à compte d’auteur »

REGARDEZ À DEUX FOIS LES CONTRATS !

Chez WebLim

Les textes ne sont pas lus.

Nous soumettons systématiquement les textes qui nous sont proposés à un comité de lecture d’une dizaine de personnes issues de la société civile.

Soucieux des intérêts de nos clients et de notre image de marque nous ne sélectionnons que des textes de qualité.

Les textes ne sont pas corrigés.

Nous corrigerons vos écrits. Il serait irresponsable de diffuser des textes truffés de fautes.

Les tarifs sont prohibitifs ; plusieurs milliers d’euros (enquête 60 millions de consommateurs)

Notre prestation pour 200 pages vous coutera 300€. Nous privilégions le plaisir de publier des textes de qualité à la rentabilité financière.

Nos livres